Isabelle Eberhardt

Pavillon des arts de Coaticook
116, rue Wellington, Coaticook

Écrivaine-voyageuse d’origine russe, née à Genève en 1877, Isabelle Eberhardt est un personnage étonnant. Fascinée par le Sahara, cette jeune femme à la haute silhouette et au visage d'éternel adolescent a longuement parcouru l’Algérie d'est en ouest, de la Tunisie au Maroc, dormant à la belle étoile parmi les bergers bédouins sans fortune, déambulant entre les dunes de sable où elle croise des caravanes sur la piste des oasis et des militaires en poste dans des zones isolées.

Pour préserver sa liberté et se fondre dans le paysage, elle n'a eu d'autre choix que de revêtir le burnous des cavaliers arabes et s’inventer une identité masculine, Mahmoud Saadi. Lors de sa disparition tragique à l'âge de 27 ans, son travail de journaliste la menait jusqu'aux terres lointaines de la frontière algéro-marocaine, dans des régions encore fermées à la colonisation.

20 octobre, 20h
20$ adulte | 17$ étudiant