par Marie Lupien-Durocher
photo: Anthony Lacroix

Quelle belle fête nous avons eue !

La 21e édition du festival aura été marquée par la qualité et la diversité des conteurs invités. Il y régnait cette ambiance conviviale et chaleureuse qui semble émaner d’elle-même lorsqu’on rassemble des gens de cette qualité humaine. Paroles fortes, paroles engagées, paroles de femmes. Paroles polies par le temps, paroles ludiques, paroles captivantes. Bref, une édition éclatée où se sont entrechoqués la tradition, l’absurde et la création contemporaine, pour le plus grand plaisir de tous.

Ce 21e anniversaire aura aussi été marqué par des changements importants. Petronella van Dijk, fondatrice de l’événement et de notre organisme, nous a fait entièrement confiance pour mener à bien tant cette édition de la fête que la gestion entière de la Maison des arts de la parole. C’est après un processus de passation sur trois ans que Sophie Jeukens, à la direction artistique, et moi-même, à la direction générale, avons hérité de ce magnifique organisme. Chausser les souliers de cette grande dame du milieu du conte n’est pas sans défi, mais la réussite de ce festival nous montre que nous sommes sur la bonne voie. Merci à Petronella pour la confiance, pour le soutien, pour ce cadeau extraordinaire…

J’aimerais également offrir un merci tout spécial à Florence Hellin, stagiaire à la logistique pour le festival de cette année. Elle s’est investie avec grande motivation, sans compter ses heures. Quelle plaisir ce fût que de partager ces trois mois avec elle, de discuter de la scène culturelle, de s’épauler, de rigoler… de la voir développer le goût du café !

En terminant, je tiens aussi à remercier grandement toute l’équipe, dynamique et engagée, qui a permis la réalisation du festival. Les membres du CA, les bénévoles et la petite équipe à la permanence. Les commanditaires, les partenaires diffuseurs et les subventionneurs. Merci aussi aux artistes pour leur grande ouverture et leur générosité. Enfin, mille mercis au public, les néophytes comme ceux qui nous suivent depuis déjà quelques années.