par Christine Bolduc

Quatre femmes, quatre histoires croustillantes.
Une mise en scène toute simple et efficace, qui sert le propos, juste ce qu’il faut, et qui laisse place à l’imagination.

Ce fut devant une belle salle plutôt remplie que Christine Pageault a livré ses histoires toutes sensuelles, racontées avec finesse, humour et coquinerie. Elle a bien su nous baigner dans l’ambiance libertine de ces histoires du 19e siècle, mais avec cette petite touche sensible de femme conteuse. On sent qu’elle connaît et aime ses personnages et on embarque avec elle dans la traversée, sans se poser de questions, sans encombres, en toute confiance.

Bravo et merci Christine pour le voyage!