par Loïc Brurat
photo: Audrey Bacon

Françoise Diep ne raconte pas seulement des histoires pour les enfants: elle nous invite à embarquer avec eux, et ce, dans chaque valise avec Petit Tom! Je n’ai pu m’empêcher de joindre le public en participant avec humour au conte du rutabaga ou en chantant, tous ensemble, l’histoire de Marin et Marine et leurs amis sur une coque de noix.

J’ai beaucoup apprécié que la conteuse invite le public à partager ces histoires, afin que d’autres puissent connaître, comme nous, ces belles expériences de vivre-ensemble. 

Les marionnettes, les paniers et la cafetière ajoutent un ancrage significatif entre la fiction et la réalité. Les douces interventions de Françoise Diep, ici et là, s’adressaient plus particulièrement aux adultes et elles étaient à point. Le tout, avec une touche d’humour fort stimulante!

Certaines valises sont lourdes, mais nous pouvons les porter à plusieurs. Parfois, certaines valises sont condamnées à rester lourdement closes. J’aimerais être suffisamment fort pour en porter au moins une, que je pourrai vider dans les circonstances favorables, si ce n’est que pour faire plus de place à ce qui fera le bonheur des autres, et le mien de la même manière. Françoise Diep nous a raconté comment cela peut se matérialiser. Merci beaucoup.