par Marie Lupien-Durocher
photo: Josée Courtemanche

Le festival 2014 nous en aura mis plein la vue et plein les oreilles! Une édition riche en diversité qui aura exploré le conte de sa forme la plus traditionnelle, à ses formes hybrides, plus près du théâtre, de l’humour ou de l’improvisation. Entre Pépito Matéo présentant des récits de vie contemporains selon une mise en scène bien ficelée, et André Lemelin proposant des légendes traditionnelles québécoises dans une yourte; entre Gigi Bigot travaillant avec soin des récits millénaires pour en faire de la dentelle, et Didier Kowarsky dont la maîtrise de l’improvisation permet en direct une adaptation remarquable des récits; entre le duo anglophone de Jan Andrews et Jennifer Cayley nous partageant leurs histoires les plus intimes et le solo en espagnol d’Oro Anahory-Librowicz livrant des contes de sagesse puisés dans la tradition orale, le public a eu droit à onze jours d’une grande richesse tant sur le plan artistique qu’humain.

Une édition dont on se souviendra aussi pour son assistance nombreuse et enthousiaste. Avec un taux de satisfaction du public de 93 %, l’équipe peut être fière! Jamais nous n’avons vendu autant de passeports du festival et n’avons eu autant de salles combles. Les festivaliers les plus fidèles étaient présents à presque tous les spectacles, de Sherbrooke à Valcourt, en passant par Coaticook et Richmond. J’en profite d’ailleurs pour remercier l’ensemble de nos partenaires-diffuseurs, localisés un peu partout sur le territoire estrien. Leur appui contribue chaque année à porter le conte jusque chez notre public, dans ces villes et villages où les artistes du festival ne pourraient aller autrement.

Un grand merci aussi à tous nos commanditaires et subventionneurs sans qui l’événement n’aurait pu célébrer ses 22 ans. Sans oublier toute l’équipe de la Maison des arts de la parole : permanence, membres de CA, collaborateurs et bénévoles. Leur implication, qu’elle soit en amont ou en plein cœur de la fête, aura permis une édition sans faille dans une ambiance conviviale.

Enfin, un immense merci aux artistes pour leur grande générosité et au public, les néophytes tout comme ceux qui reviennent année après année.

On se donne rendez-vous l’an prochain pour la 23e édition!