Les histoires qui nous racontent

138 rue Wellington Nord, Sherbrooke

18-19-20 SEPTEMBRE, 9H30 À 16H30

Sans doute les contes sont les rêves de l'humanité : l'expression imagée de son inconscient, ce que l'homme sait du monde et de lui-même.
Les histoires et les contes sont des faits qu'on peut prendre au pied de la lettre, ce sont des aventures pour celui qui les raconte. Si le conteur prête son corps à l'histoire, alors c'est l'histoire qui raconte.
Le corps du conteur en sait plus sur le monde que ce que son intellect peut en rapporter : la connaissance est dans l'attention.
L'oralité est une investigation : la parole anime le corps et les mots inventent le monde.
Didier Kowarsky propose ici un atelier de pratique de l'oralité.

Objectif: Trouver les conditions pour que s'invente en public un discours précis, impliquant le corps, les spectateurs et l'espace scénique.

Contenu

- L'attention: affiner la perception des sensations et des impulsions. Travail sur la disponibilité, l'urgence et la précision.
- La vivacité et la confiance.
- Le mouvement : considérer la parole comme le témoin et le pilote des sens, afin de laisser le discours (histoire, texte ou questionnement) s'inventer pas à pas.

Méthode
- Mise en train collective : travail sur le souffle, le mouvement et la présence à l’instant
- Exercices de sensibilisation et d’attention
- La scène : exploration en jeu de la situation de l'acteur et du conteur
- Invention, exploration, repérage d’histoires
- Travail d’investigation sur des travaux personnels en cours

Ce travail porte autant sur un texte écrit que sur une parole improvisée.
Les structures et les types de récit, la symbolique, les rituels et les différentes formes d'oralité seront abordés incidemment au cours du travail.
Aucune préparation particulière n'est requise.

Inscription : 250 $ (un dépôt de 50 $ confirme l’inscription)

Réservez votre place en complétant votre premier dépôt en ligne, ou en communiquant avec nous au 819.566.6996.

Inscription