Par Stéphanie Ratovonarivo

C’est dans le cadre enchanteur de la maison de Christian Legault que les trois artistes nous attendaient. Elles ont commencé par nous offrir une version inédite du conte La jouvencelle  au roseau. Après seulement quelques mots, Christine Bolduc nous a transporté dans une autre époque. Nous étions tous subjugués par le dessin sur sable projeté en direct et réalisé par Josée Courtemanche. Le conte de Christine n’a fait que gagner en relief avec les interventions à la harpe et au violon de Jessica.

Plusieurs fois on entendait les enfants poussaient des petits cris de surprise, des rires et tantôt des soupirs de soulagement. Les plus grands étaient suspendus aux lèvres des conteuses. Avec des histoires parlant de quêtes, de folies et de métamorphoses, les trois artistes ont fait l’unanimité en dépassant même l’objectif financier de cette campagne.

Ce spectacle nous a aussi permis de découvrir une jeune artiste multi-instrumentaliste : Jessica Paradis. En effet, elle ne s’appelle pas Paradis pour rien… Sa voix est juste angélique. Avec sa harpe, elle nous a interprété une très belle chanson celte qui m’a vraiment ému.

À l’entracte, nous nous sommes rués sur les muffins à la carotte et les boules choco-dattes spécialement conçus par Josée Courtemanche pour la campagne. Somme toute, une après-midi bien agréable !