Par Stéphanie Ratovonarivo

Alexis Roy est venu accompagner de son tambourin à plume, de son harmonica, de sa guimbarde et de son sifflet à canard. Il nous a conté la légende des oiseaux d’été. Une belle histoire qui revient sur l’origine des saisons selon les Innus. Alors que le conteur nous décrivait le paysage, je me sentais transportée sur la Côte-Nord. Les enfants imitaient le souffle du vent dans les arbres, il faisait même un peu frisquet dans la salle à ce moment-là.

Il nous a parlé du destin d’un petit garçon tenace dont le seul rêve était de devenir un oiseau et de s’envoler dans l’immensité du ciel. Grâce à sa persévérance, il a même réussi à réconcilier deux peuples que tout oppose. Une belle leçon de vie. Car oui, comme le conteur nous le dit, on peut tout partager, même les saisons !

Les enfants et les adultes ont fait la chorégraphie des saisons en mimant le lever du Soleil et celui de la Lune. Les enfants ont tapé du pied, chanté et ils se sont émerveillés devant le gigantesque Mastopéo.

Puis, Alexis Roy nous a raconté une histoire qui n’est sans rappeler Jack et le haricot magique sauf que cette fois-ci, c’était Ti-Jean et le blé d’Inde géant. Petits et grands ont ri aux éclats. Un doux moment familial qui tombe à pic au printemps !