archives

2017

Cendrillon

par Marise Robillard
photo: Isis-sophia Dostie

Grosse soirée!
Un programme double, avec 3 artistes pour chaque spectacle…
Et du monde! La « chaleureuse » salle de la Maison des arts de la parole, bien remplie pour chaque spectacle. Tant et si bien que certains étaient debout, près de la porte…

Lire l'article

Barbe Bleue

par Ève Courtois
Photo: Isis-sophia Dostie

La soirée du 16 octobre était vouée à faire briller les conteurs de la région estrienne à l’occasion de ce 25e anniversaire du festival, et oh! qu’ils ont brillé! D’abord, le trio prend place. Sans se laisser désirer, les trois femmes donnent le ton juste pour ce qui est à venir : un mariage parfait entre l’expression passionnée de Christine Bolduc, l’énergie teintée d’humour de Claire Jean et la pétillante douceur de Chandrakala. Elles entament la soirée avec un conte savamment chanté, tout en rythme et en harmonie. Leur complicité est évidente, et le public est déjà sous le charme.

Lire l'article

Rencontre #2

par Yves Saint-Pierre
photo: Fabrizzio De Barelli

C’est par une citation de Mimi Barthélémy sur le sens du conte que Nadine Walsh a ouvert la rencontre des deux conteuses. Et puis Catherine Gaillard a conté l’histoire d’une mère qui avait sept fils, sept garçons qui sont partis suite à la naissance de leur sœur. Mais lorsqu’elle fut assez grande, la petite sœur a retrouvé ses frères, à l’aide d’une fée sa marraine. Mais c’est alors que l’aventure commence.

Lire l'article

O’ La traversée fantastique: jouer avec l’histoire

par Jean-Sébastien Dubé
photo: Sophie Jeukens

Avec pour seuls accessoires un mouchoir, une valise, un châle et une lanterne, Nadine Walsh nous fera vivre la traversée fantastique d’une jeune irlandaise qui quitte son île d’émeraude pour refaire sa vie dans le lointain et mystérieux Canada. Tant le texte que l’interprétation de ce spectacle à mi-chemin entre le théâtre et le conte – avec des emprunts au mime et au chant – auront su charmer petits et grands.

Lire l'article

Histoires

texte et photo: Yves Saint-Pierre

Une lanterne posée sur une valise, une chaise grise, un mur de brique. Décor tout simple, mais qui nous met dans l’ambiance. Ce décor révélera plus tard des accessoires : un fantôme, un pantin de grands personnages, mais ça, on ne le sait pas tout de suite.

Lire l'article

Terre des femmes

par Claire Jean
photo: Yves Saint-Pierre

Nadine Walsh, fille du Saguenay à l’accent chantant, entre dans la salle. Elle conte entourée d’une exposition des photos de Guy Tremblay. Photos de forêts, de cours d’eau et de champs en noir et blanc. Elle s’amuse à prendre le public à témoin, elle chante et on aime lui répondre. Elle raconte nos aïeules, les filles du Roy. Elle explique notre langue. Elle parle aux filles, aux femmes, aux mères et tout le monde se reconnait.

Lire l'article

Y’a pas le feu au lac

par Marise Robillard
photo: Fabrizzio Be Barelli

18:34, les premiers spectateurs arrivent. Plus d’une trentaine viendra assister à ce spectacle présenté au Centre de Foires de Sherbrooke, pendant cette fin de semaine du Salon du Livre, majoritairement des adultes.

Lire l'article

Il s’est passé quelque chose…

par Claire Jean
photo: Fabrizzio De Barelli

Tout laissait présager une soirée grise et venteuse. On le savait, la météo l’avait annoncée. Au studio Mouvance à 22h15, une bougie a été allumée sous un éclairage tamisé et Jihad Darwiche a fait entrer le soleil dans la salle en prenant la parole pour nous présenter ses complices Lynda Bruce, Jacques Falquet et Mafane, les conteurs qui ont partagé la nuit avec lui.

Lire l'article

Tournicoti

par Yves Saint-Pierre
photo: Sophie Jeukens

Catherine Gaillard me disait qu’elle a fait son école avec les contes traditionnels, mais qu’elle présente aussi du conte de création. « Ce sont mes deux pieds, pour le répertoire. » Et le matin du 14 octobre, ce sont ces deux pieds qui ont mené la danse de Tournicoti, dans laquelle elle a entraîné les tout-petits de Coaticook.

Lire l'article

La maison vide

par Evelyne Papillon
photo: Isis Dostie

Didier Kowarsky est un récidiviste du festival. Sa prestation est composée d’anecdotes déstabilisantes comme celle d’un voleur qui se rend compte qu’il est dans une maison vide et de contes plus élaborés, toujours ingénieux, absurdes par moments et captivants.

Lire l'article

Achille Grimaud, ce breton qui n’en est pas un

par Jean-Sébastien Dubé
photo: Josée Courtemanche

Achille Grimaud est breton. Il est né en Bretagne, y a grandi, y habite. Lorsqu’il parle de la pluie d’hier et de demain, de l’origine des bistros, du Port de Moëlan, du chemin de Quimperlé, de l’Ile de Groix, on y est. Et ces histoires puisées dans les collectes d’Anatole Le Braz nous invitent au cœur de la Bretagne bretonnante.

Lire l'article

Western : la traversée pour déconnecter

par Jehanne Bergé
photo: Fabrizzio De Barelli

Vingt-cinq ans de festival, des nouveaux visages dans la petite équipe de la Maison des arts de la parole, un soleil radieux. Et puis surtout, l’ouverture de cette édition anniversaire, une soirée joyeuse dans la Salle du Tremplin devant la création d’Achille Grimaud et François Lavallée : Western.

Lire l'article

Dites, c’est quoi votre meilleur souvenir du festival?

Par Audrey Bacon

Alors que les préparations battent leurs pleins, je sens autour de moi de l’électricité dans l’air; et j’aperçois des étoiles dans les yeux de ceux qui attendent avec impatience ce qui se prépare entre les hauts murs du bureau. Du 12 au 22 octobre, la salle de la Maison des arts de la parole se transforme, et elle entraine avec elle quantité d’autres endroits dans sa vague de contes et de chaleur humaine.

Lire l'article

La dernière note

texte et photo: Audrey Bacon

La soirée commence avec Érika Soucy, native de la Côte-Nord. Ses poèmes respirent son coin de pays. Le public a droit à plusieurs textes, dont son premier texte narratif. Toute en simplicité, sa performance parfois touchante est le parfait début de cet événement de clôture. Les musiciens, Benoît Converset et René Zeledon, accompagnent parfaitement les mots de l’auteure. Ils continueront de le faire pour les autres tout au long de la soirée, d’ailleurs.

Lire l'article

La charge indescriptible de La vie littéraire

par Marianne Verville
photo: Marie-Josée Flamez

En cette 3e journée du festival du texte court 2017, nous avions rendez-vous avec La vie littéraire de et par Mathieu Arsenault. Cet auteur montréalais, qui n’a de cesse de se faire remarquer par ses différents ouvrages au style foudroyant, quelque part entre le roman, le récit et la poésie, provoque des réactions polarisées chez ceux et celles qui l’ont lu, parce que des livres sans ponctuation et sans pause, des fois ça déstabilise, j’en conviens.

Lire l'article

Sortir le méchant

par Evelyne Papillon
photo: Audrey Bacon

La soirée était animée par Frank Poule, tout de fourrure vêtu pour l’occasion, et accompagné au didgeridoo par Aurélien Marsan en première partie, puis par Sébastien Doyon à la guitare en deuxième partie.

D’abord, l’auteur Nicolas Giguère nous a lu des messages composés pour les personnes de son album de finissants, avec un cynisme bien senti. Quoi répondre aux messages que l’on sent peu sincères dans nos albums? Qu’il est grand parfois le malaise de croiser quelqu’un après des années…

Lire l'article

Ces espaces que l’on habite

texte et photo: Audrey Bacon

Dès que nos pieds franchissent la porte, nos sens s’éveillent. La vue, bien sûr, mais aussi l’odorat : l’odeur de la terre et de l’herbe enveloppent délicatement l’aire dans laquelle sont disposées les sculptures de Christopher Varady-Szabo. Après quelques instants, une douce musique se met à jouer. Les spectateurs se disposent en demi-lune devant la grande baie vitrée.

Lire l'article

Slam de contes

par Evelyne Papillon
photo: Aurélien Marsan

La salle était bien remplie lors de cette soirée d’ouverture du festival du texte court. La Maison des arts de la parole s’était même dotée de produits du Vent du Nord. Un slam de contes, c’est une compétition amicale où les participants ont cinq minutes maximum pour conter. Un défi de concision que plusieurs ont relevé avec brio. Onze conteurs se sont affrontés, chacun avec un style, une époque et un thème différents.

Lire l'article

Compte-rendu Les bibittes

Par Stéphanie Ratovonarivo Alexis Roy est venu accompagner de son tambourin à plume, de son harmonica, de sa guimbarde et de son sifflet à canard. Il nous a conté la légende des oiseaux d’été. Une belle histoire qui revient sur l’origine des saisons selon les Innus. Alors que le conteur nous décrivait le paysage, je […]

Lire l'article

Compte-rendu Quête, folies et autres métamorphoses

Par Stéphanie Ratovonarivo C’est dans le cadre enchanteur de la maison de Christian Legault que les trois artistes nous attendaient. Elles ont commencé par nous offrir une version inédite du conte La jouvencelle  au roseau. Après seulement quelques mots, Christine Bolduc nous a transporté dans une autre époque. Nous étions tous subjugués par le dessin sur […]

Lire l'article

Compte-rendu Soirée années 80

Par Audrey Bacon Avant toute chose, il est important de souligner l’artiste de cette soirée. François Lavallée est un artiste de grand talent, généreux et authentique. Ses yeux se mettent à briller dès qu’il prend la parole et gardent leur éclat jusqu’à la toute fin, où le public ressent sa sincérité, partage son émoi. Entre […]

Lire l'article

Compte-rendu Chant de traverse

Par Jan L. Munk Déjà que la route que j’avais prise vers Dunham était d’un enchantement hors commun, mais l’accueil à la maison de Lynda Bruce nous préparait à ce qui allait venir. Pas une, pas deux, mais six femmes nous ont conduit dans un monde médiéval de chants et de contes. Les ondulations et […]

Lire l'article

Compte-rendu Découvertes

Par Audrey Bacon C’est le 17 mars dernier que se déroulait la soirée Découvertes, où les artistes Marianne Verville et Marine Pouyfaucon ont présenté plusieurs de leurs textes à un public captivé. La soirée se déroule dans la charmante demeure de l’auteure et professeure Christiane Lahaie. À l’instant où nos pas se posent à l’entrée, […]

Lire l'article

Compte-rendu La ruée vers l’autre

Par Petronella Elle arrive, menue, vêtue de noir, toute en sobriété et commence par une manière de chant qui sort de ses mains comme d’un coquillage sacré, magique. Tout au long des quatre histoires qu’elle partage avec la cinquantaine de personnes présentes, Mafane gardera cette sobriété et… cette magie. Ses personnages sont tous aux prises […]

Lire l'article